Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Konpila-san. こんぴらさん

La montée aux enfers !​

14h00 gare de Kotohira, province de Kagawa sur l’île de Shikoku.
En partant de Matsuyama, nous empruntons la Yosan Line, puis la Dosan Line. Après 3h30 de train, nous arrivons à destination. La petite bourgade de Kotohira est très calme ce dimanche matin. Pas grand monde dans les rues. 

Après quelques minutes de marche, nous voilà dans la ruelle principale qui rappelle les rues commerçantes du Mont Saint-Michel. Bibelots, jouets, nourriture et boutiques de souvenirs de toutes sortes. Nous suivons quelques pèlerins habillés de blanc et affublés d’un bâton de marche. Omotesando, la ruelle en pente annonce tout de suite la couleur. 

Ça grimpe sec.

Ômon, la porte principale, nous invite à pénétrer dans le sanctuaire shintô, après avoir fait le misogi au chozuya.

La grande allée pavée est flanquée à droite des stèles de pierres marquées des noms des nombreux donateurs et à gauche de grandes lanternes. Nous y sommes. L’ascension va commencer, au loin un grand escalier de pierre nous montre le chemin vers le sommet. En haut, une première étape est possible en visitant le musée, mais aussi une écurie avec un magnifique cheval blanc et l’immense hélice offerte par une compagnie navale nippone. Nous reprenons notre ascension, je n’ai pas compté les marches. Plusieurs escaliers se succèdent, à chaque instant il y a quelque chose à voir, ici une lanterne, là une vue sur Ino-yama (ou Sanuki Fuji) au loin.

Au sommet de ce grand escalier, sur un grand plateau, le temple principal. 
Nous voici arrivés ! Ah non ! C’est seulement la première étape… 785 marches ! 

Article extrait du magazine Ken Do Mag N°2
Rédacteur et photos : Eric MALASSIS